Afin de maximiser la valeur de votre propriété, il est primordial de bien en prendre soin tout au long de l’année. Voici quelques points importants, qui ressortent souvent lors des inspections pré-achat, à vérifier au printemps :

À L’EXTÉRIEUR :

  • Vérifier la toiture et l’état des gouttières

Effectuez une inspection visuelle de la toiture afin de vous assurer qu’elle n’est pas abimée. S’il y a présence de mousse et que celle-ci n’est pas retirée cela affaiblira sa structure et donc sa durée de vie. Pour l’éliminer, appliquez un nettoyant pour terrasse à l’aide d’une brosse à soies souples, jusqu’à sa disparition complète.

Assurez-vous que les gouttières soient bien fixées, qu’une légère pente écoule l’eau dans le bon sens et que rien ne les obstrue. Vérifiez que l’eau se déverse loin des fondations. En effet, une gouttière obstruée, qui fuit ou qui se déverse directement au coin du bâtiment, peut être la source d’infiltrations d’eau dans le sous-sol et causer l’érosion du sol.

  • Vérifier l’état de votre revêtement extérieur et du calfeutrage

Faites le tour de votre propriété, assurez-vous que le matériel n’est pas endommagé, que l’eau ne peut pas s’infiltrer et que le calfeutrage autour des fenêtres, des sorties d’aération… soit en bon état.

  • Vérifier l’état de vos fondations

La fondation d’un immeuble est l’aspect le plus important car elle est à la base de tout. Il est donc nécessaire de bien l’entretenir, sinon le coût des travaux de réparation peuvent devenir rapidement très onéreux.  Faites le tour du bâtiment et assurez-vous qu’il n’y a pas de présence de  fissures.

  • Vérifier les pentes de votre terrain

Le principal enjeux est d’éloigner tout écoulement d’eau à proximité des fondations afin d’éviter les fissures et les affaissement dus au gel. Il est donc important que le terrain aux abords de la propriété soit en pente « positive », c’est-à-dire que la pente éloigne l’eau du bâtiment.

 

À l’INTÉRIEUR :

  • Vérifier le vide sanitaire

Ventilez l’espace en ouvrant les soupiraux, assurez-vous que le grillage est en bon état pour empêcher les animaux d’entrer, vérifiez qu’il n’y a pas de trace d’eau ou de moisissures.

  • Nettoyer les filtres et grilles de ventilation

Nettoyer les filtres de votre échangeur d’air et de votre système de chauffage. Changez les si nécessaire. N’oubliez pas de nettoyer les grilles de ventilation.

  • Vérifier les détecteurs de fumée et CO2

Vérifiez le bon fonctionnement de vos détecteurs, changez les piles à moins qu’ils ne soient connecter sur votre système électrique.

  • Inspecter votre grenier.

Vérifiez le taux d’humidité et la ventilation afin d’éviter les infiltrations d’eau. Assurez-vous que les évacuations de la hotte aspirante de la cuisine, de la sortie de la sécheuse ainsi que des ventilations des salles de bain ne sortent pas dans votre entre-toit. Elles doivent toutes avoir une sortie à l’extérieur du bâtiment afin d’éviter la forte concentration d’humidité qui pourrait mener à de la moisissure. Jetez un coup de d’œil à l’isolation.

Par Myriam Savaïano